Zoom sur :
COVID-19
PLAN DE CONTINUITE PEDAGOGIQUE MIS EN PLACE A L’IRUP   Le volet pédagogique est déployé par les Responsables de département en lien avec les coordinateurs pédagogiques. Le contact entre les équipes pédagogiques et les apprenants sera mis...

PLAN DE CONTINUITE PEDAGOGIQUE MIS EN PLACE A L’IRUP

 

Le volet pédagogique est déployé par les Responsables de département en lien avec les coordinateurs pédagogiques.


Le contact entre les équipes pédagogiques et les apprenants sera mis en oeuvre à travers des modalités d’enseignements à distance et par l’utilisation des dispositifs numériques mis en place dans l’institut.


Il appartient à chaque responsable de département et coordinateurs pédagogiques associés d’assurer la continuité pédagogique des enseignements.


Les enseignements pourront s’organiser de la manière suivante :

  • classes virtuelles,
  • plateforme de cours en ligne disponible au moyen de l’intranet,
  • travail personnel à réaliser et à remettre à l’équipe pédagogique et/ou tuteur,


De nouveaux outils numériques pourront être mis en place.
Le service informatique renforcera l’accompagnement et la formation des enseignants aux dispositifs numériques mis en place et assurera également une aide en ligne pour apporter une assistance à l’usage des dispositifs numériques.


Des informations complémentaires sont portée en annexe 1 concernant les élèves sous contrat d’apprentissage et sous contrat de professionnalisation (alternance de la période en entreprise et période académique).


Le lien enseignant/apprenant pourra être maintenu car chaque promotion, chaque groupe et chaque apprenant possède une adresse mail et chacun pourra utiliser l’ENT.


Pour l’accompagnement tutorale : chaque tuteur sera doté d’une licence de visio-conférence (avec logiciel accessible à travers leur tablette, téléphone, …) lui permettant d’échanger de manière individuelle et/ou collective et d’organiser des évaluations à distance. Il pourra également échanger téléphoniquement avec l’apprenant ou l’entreprise à partir de son téléphone professionnel disponible sur l’ENT.


Le PCA peut préciser d’autres modalités particulières en matière de continuité pédagogique, notamment celles concernant le passage d’examens ou de soutenance à distance (voire un report de celles-ci). Les modalités indiquées dans le présent document pourront faire foi et viendront en complément du règlement de scolarité.


Un Plan de Continuité d’Activité pédagogique propre à chaque formation est diffusé sur l’espace ENT et adressé par mail à chaque apprenant (adresse IRUP). Nous vous invitons à le consulter régulièrement.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ANNEXE 1

DIRECTIVES RELATIVES AUX ELEVES SOUS CONTRAT D’APPRENTISSAGE ET CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION


Sur décision du Ministère du Travail en date du 15 mars 2020, l’ensemble des CFA du territoire national, territoires d’outre-mer compris, a reçu pour consigne de ne plus recevoir d’apprentis à compter du lundi 16 mars 2020.


Deux situations sont possibles :


 Si le CFA met en place des cours à distance, deux situations en accord avec l’employeur permettent de continuer à suivre le cycle normal du calendrier d’alternance :
- L'apprenti les suit de chez lui, s’il possède l’équipement le permettant
- L'apprenti les suit en entreprise, quand les conditions le permettent et que l’entreprise a la possibilité de mettre à sa disposition l’équipement adéquat.


 Si le CFA ne met pas en place des cours à distance : l'apprenti va en entreprise, les temps de formation en CFA seront récupérés sur d'autres périodes initialement prévues en entreprise. L’apprenti est un salarié de l’entreprise, il bénéficie donc à ce titre des mêmes dispositions que les autres salariés (télétravail, activité partielle, garde d’enfant).


Cela n’entraine, à ce stade, pas de conséquence sur l’exécution du contrat d’apprentissage. Les cours au CFA reprendront à sa réouverture et seront adaptés, le cas échéant, à la durée de la fermeture.


En ce qui concerne les entreprises d’accueil, le dispositif d’activité partielle peut être sollicité par les entreprises dans le cadre de circonstances à caractère exceptionnel (article R. 5122-1 du code du travail). En tant que salarié, l’apprenti peut être mis en activité partielle par son entreprise. Le contrat sera suspendu pendant cette période mais l’apprenti continuera à être rémunéré.


Ces règles s’appliquent également aux organismes de formation pour les salariés en contrat de professionnalisation.